Wendy bouchard dating sex dating in basin wyoming

Wendy Bouchard : - Habitat : j'apprécie leur design épuré ; - Merci : un peu cher mais de qualité ; - Dans le quartier du Marais, je trouve de petites marques en particulier pour les petits objets ; - Pour les meubles : beaucoup de récupération de la famille - parents, oncles, tantes et cousines !

On recycle entre nous et chez moi, c'est le principe des vases communicants avec ma maison du Tarn. - Sur Europe 1 dans la matinale du week-end de 7h à 9h ; - Sur France 3 Ile-de-France chaque samedi à 11h30 dans l'émission " Boulevard de la Seine " ; - Sur France 3 chaque dimanche dans l'émission " Cette semaine-là " ; - À partir de janvier 2018 sur la chaîne Sénat dans une nouvelle émission " Terra terre " ; - À lire : L'almanach des amoureux des mots, de Bernard Fripiat et Wendy Bouchard (Larousse).

J'ai une sculpture d'éléphant qui me vient de ma grand-mère, avec une petite défense en ivoire (motus ! j'ai un tourne-disque mural de chez Muji, je mets de la musique via l'ordinateur sur une enceinte wifi. En revanche, j'ai un parfum " senteur de Noël " de chez Annick Goutal qui sent le sapin.

) qu'elle avait ramenée d'un voyage, il y a 80 ans ; j'ai aussi des serre-livres éléphants, un petit tableau acheté à Toulon avec un pégase naïf ; de petits ânes sculptés rapportés d'Israël... Comme j'aime beaucoup Brigitte Bardot, j'ai une photo d'elle prise lors du tournage de Viva Maria, que mon père avait chinée. Wendy Bouchard : Une marmite Le Creuset pour préparer des plats en sauce ! Wendy Bouchard :À l'américaine avec les aléas du principe d'ouverture pour les odeurs ! Mais j'aime le calme du quartier et bien sûr les gazouillis de Lily. Pour l'éclairage, j'ai de petites lumières qui se rechargent sur secteur, des bougies non parfumées mais je préfère disposer plein de lampes un peu partout. Wendy Bouchard : Je suis parisienne avec un tempérament méditerranéen, je ne voulais pas altérer la belle lumière de Paris avec la vue sur les toits.

Votre mobilier : plutôt moderne, ultra design, de famille, broc' ?

Wendy Bouchard : Le provisoire de cette location est finalement devenu pérenne.

J'en ai un peu partout, y compris des très plates : elles sont souples et pratiques pour ranger habits, plaids... Wendy Bouchard : C'est rangé et propre car je suis maniaque : les coussins sont bien en place mais en même temps, entre les doudous de Lily et mon cochon d'Inde, il y a toujours un peu de bordel. Etes-vous plantes vertes, fleurs, balcon, terrasse, jardin ?

D'autant qu'avec la matinale d'Europe 1 et mes autres enregistrements, j'ai des semaines et week-ends anarchiques. Wendy Bouchard : Une de mes amies est partie vivre à San Francisco et j'ai récupéré ses plantations : herbes fines, marguerites, coquelicots et un mini rosier.

J'y passe beaucoup de temps y compris pour travailler avec l'ordinateur sur les genoux : je ne m'attable plus comme avant.Car c'est dans cet appartement où j'ai démarré ma vie professionnelle. Je privilégie désormais un mobilier plus contemporain : j'ai un tabouret de chez Cinna qui ressemble à une cage d'oiseaux : une pièce chère mais indémodable.Du mobilier de famille, j'ai conservé le canapé de mes parents qui date d'il y a au moins 20 ans ; une table de ferme de 50 ans - elle me vient de ma grand tante - ; un pied photo de mon papa, qui a été transformé en lampe ; un ancien Voltaire que j'ai fait retapisser en velours... Wendy Bouchard : Les bibliothèques croulent de tous les côtés !J'ai tout replanté dans une immense jardinière sur le balcon, cela fait un coin de verdure assez rigolo, qui persiste encore.Vos adresses ou marques coups de coeur pour la maison (shopping, déco, fleuriste, etc.)?Dans mon cas, mes parents étant à Nation, j'ai grandi dans le 11e puis j'ai loué une chambre de bonne à St Germain-des-Prés.

You must have an account to comment. Please register or login here!